🏖🧹🖐 PrĂ©vention / pierre de phosphore Ă©chouĂ© sur le littoral : ne pas toucher, danger de brĂ»lure !

Publié il y a 4 mois - SECURITE

Par Hugues Maldent, publié le 16 décembre 2022 (crédits photo/visuel lechasseursousmarin.com et préfecture du Calvados).

« Une brĂ»lure sĂ©rieuse Ă  la cuisse et Ă  la main, c’est la mĂ©saventure subit dĂ©but novembre par un promeneur qui avait ramassĂ© sur la plage de Saint-CĂŽme-de-FresnĂ©, entre Arromanches-les-Bains et Asnelles-sur-Mer (Calvados) une – jolie pierre rouge – qui s’est avĂ©rĂ©e ĂȘtre en rĂ©alitĂ© un morceau de phosphore mouillĂ©, vestige de la seconde guerre mondiale, Ă©chouĂ© lĂ  Ă  basse mer. PlacĂ© dans sa poche de pantalon, celui-ci s’est enflammĂ© en sĂ©chant au contact de l’air !»

Cette aventure insolite, largement imprĂ©visible pour qui n’est pas averti, aurait pu s’avĂ©rer plus grave et c’est pourquoi nous avons souhaitĂ© aller plus loin dans l’information pour comprendre ce qui s’est passĂ©, d’oĂč venait cet Ă©lĂ©ment chimique, comment identifier cette « drĂŽle » de pierre posĂ©e lĂ  sur le sable ou parmi les galets et surtout adopter le bon comportement si Ă  votre tour vous faites une telle dĂ©couverte !

Pourquoi le phosphore s’est-il enflammĂ© et quel est le danger ?

Le phosphore est un Ă©lĂ©ment chimique qui reste inactif tant qu’il reste dans l’eau. Une fois Ă©chouĂ©, sur une plage Ă  marĂ©e basse par exemple, il va sĂ©cher au contact de l’air et peut alors se mettre Ă  fumer et s’enflammer trĂšs rapidement.

Le danger est double : au contact de la peau, le phosphore en se consumant provoque des brĂ»lures importantes et profondes, difficiles Ă  stopper (sa tempĂ©rature de combustion peut s’Ă©lever jusqu’Ă  1000 degrĂ©s), de plus il dĂ©gage une fumĂ©e toxique pour les voies respiratoires.

Mais que faisait un morceau de phosphore sur cette plage normande ?

Toutes ces plages normandes, de la Manche au Calvados ont Ă©tĂ© le thĂ©Ăątre de la plus importante opĂ©ration militaire maritime de l’Histoire en juin 1944. Il y a Ă©normĂ©ment de vestiges encore visibles (pontons de l’ancien port artificiel qui ont permis le dĂ©barquement des hommes et du matĂ©riel, caissons, barges et bateaux coulĂ©s, etc.) mais aussi beaucoup de munitions de tout ordre qui ont explosĂ© ou pas et qui reposent en mer soumises aux forces des marĂ©es et des tempĂȘtes.

Parmi ces armes, il y a des bombes au phosphore larguĂ©es par les avions alliĂ©s et amĂ©ricains notamment. Avec le temps, certaines finissent par s’Ă©chouer, entiĂšres ou en morceaux sur les longues plages de sable normandes. MĂȘme si ce n’est pas si frĂ©quent, un promeneur ou un pĂȘcheur sous-marin traversant la grĂšve peut tomber par hasard sur une petite pierre de phosphore dĂ©posĂ©e par la marĂ©e sur le littoral normand… mais aussi partout oĂč il y a eu des bombardements, comme sur la cĂŽte atlantique oĂč les Allemands avaient positionnĂ© tout le long leur ligne de dĂ©fense avec les fameux blockhaus composant le « mur de l’Atlantique ».

Rien que pour le littoral de la Manche et de la Mer du Nord, la prĂ©fecture maritime intervient chaque annĂ©e pour dĂ©truire entre 400 et 700 engins historiques dangereux, l’Ă©quivalent de plus de 11.000 kg de TNT (annĂ©e 2021) !

Le phosphore blanc est prélevé dans les mines et a été largement utilisé lors de la seconde guerre mondiale pour la fabrication des bombes et des grenades incendiaires.

Comment identifier une « pierre » de phosphore ?

Les morceaux de phosphore que l’on retrouver sur nos plages sont anciens et issus des fragments de munitions utilisĂ©es pendant le conflit mondial de 39-45. Leur couleur peut aller de l’ambre, au jaune et, avec le temps, au rose intense Ă  rouge (comme sur l’illustration de la prĂ©fecture du Calvados).

En sĂ©chant, il s’embrase au contact de l’air et dĂ©gage une fumĂ©e blanche Ă©paisse. Cette particularitĂ© fait que le phosphore est encore utilisĂ© dans les armes de guerre pour masquer, par exemple, l’avancĂ©e de troupes au sol par des Ă©crans de fumĂ©es blanches (on peut malheureusement actuellement en avoir une illustration avec les images fournies par les tĂ©lĂ©visions avec le conflit en cours entre la Russie et l’Ukraine).

Quel comportement adopter si vous découvrez un morceau de phosphore sur une plage ?

Evitez tout contact corporel avec le phosphore donc surtout ne le ramasser pas Ă  la main. Ne prenez pas non plus le risque de le transporter car s’il s’enflamme, par exemple dans un espace fermĂ© comme une voiture, la fumĂ©e est nocive et peut provoquer une intoxication par les voies aĂ©riennes.

En cas de brĂ»lure de la peau, on peut limiter la propagation avec un bain d’eau froide. Dans tous les cas, il faut consulter au plus vite un mĂ©decin pour un avis et un accompagnement mĂ©dical.

Prenez une photo avec votre tĂ©lĂ©phone portable, marquer le point GPS et indiquer l’emplacement en plantant par exemple un morceau de bois verticalement dans le sable Ă  proximitĂ© immĂ©diate. Composez ensuite le 17 pour prĂ©venir la gendarmerie ou la police locales.

👍 Vous souhaitez NOUS SUPPORTER et DECOUVRIR TOUS LES CONTENUS MULTI-MEDIA DU SITE ? 

đŸ–±Â Notre formule d’abonnement trĂšs Ă©conomique Ă  l’ANNEE ou celle au MOIS vous permet d’accĂ©der Ă  toutes nos informations exclusives 100% dĂ©diĂ©es Ă  la PÊCHE SOUS-MARINE sur PC et SMARTPHONE (ZONES, REGLEMENTATION, FAUNE, CALES DE MISE A L’EAU, ACTUALITES, nos EMISSIONS RADIO EN PODCAST, LE LIVE SPEARFISHING EXPERIENCE (« nouveauté »)
 et aux lancements Ă  venir !).Â đŸ’»đŸ“±Â DECOUVREZ NOS ABONNEMENTS ici : https://csm.preprodgcom.com/boutique/

Retourner sur les actualités

Chasseur sous-marin